Top

Entreprendre en Afrique : des outils pour son étude de marché !

Entreprendre en Afrique : des outils pour son étude de marché !

 

Cet article est la deuxième partie du billet Entreprendre en Afrique : des outils pour viser juste ! 

Dans ce billet, je vous propose de découvrir quelques expériences frugales à mener, pour valider son idée/marché sans passer par la case “étude de marché” classique, très coûteuse en temps et en argent. Voici les points que je vais aborder :

 

  • Comment je sonde mes personas (comprendre le besoin et le comportement de ma cible)
  • Comment je teste mon idée avec un MVP (est-ce que mon idée séduit ma cible ? rencontre t-elle un marché ?)
  • Le cas de Buffer

 

 

3 Étude de marché : je sonde

Idée de startup :   | Cible (buyer persona) :   | USP : ✓  | Étude de marché :  

 

Plusieurs types de sondages sont envisageables pour étudier son marché (de manière frugale !) :

 

Les outils classiques

1. Le sondage de rue ou auprès de ses amis : ce moyen est simple, peu coûteux mais énergivore. Utilisée toute seule, cette méthode peut très vite manquer de représentativité. 

2. Faire appel à des instituts de sondage (ex : INSEE, IPSOS, SOFRES, etc.) : cette méthode est peu accessible aux startups car elle coûte très chère. Vous pouvez toutefois tenter une simple requête sur google (ex : “ma thématique de startup + rapport INSEE/IPSOS/SOFRES/…+pdf”)  pour voir si des études à propos de votre thématique ne sont pas “disponibles” gratuitement en ligne. Vous serez surpris des résultats de vos requêtes ! 

 

 

Think with Google

“Think With Google” est un outil qui propose gratuitement de nombreuses sources de données, des recherches en marketing et des études de cas. Il met également à disposition des perspectives stratégiques, des entretiens avec des experts et innovateurs, etc.

Bref, vous aurez accès à une source immense de données qualifiées et utiles à votre étude de marché. Voici quelques exemples d’outils que vous pourrez y trouver :

 

1. Google trends : permet de consulter gratuitement les tendances et évolution de recherches de mots clés sur Google avec des informations sur les zones géographiques, les sujets associés, etc. 

2. Consumer Barometer ou Market Finder sont deux outils que j’aime utiliser, ils permettent d’analyser le marché et d’obtenir des statistiques intéressantes. 

3. Google adwords est un outil classique qui permet d’analyser le profil des personnes qui font des recherches sur Google, regardent des vidéos, des images ou lisent des articles à propos de votre thématique.

4. Google customer survey : C’est un outil de sondage low cost qui permet d’obtenir très vite et très facilement des retours sur votre produit/service ou idée en 24h-72h. Je vais m’étendre un peu sur cette méthode car le rapport qualité-prix est très abordable. 

 

Google customer survey, comment ça marche?

  • Vous définissez d’abord le profil de votre cible (âge, sexe, pays, régions, etc) : Utilisez les caractéristiques de votre persona dans les critères de votre cible.
  • Vous choisissez le format de votre question (une seule réponse, des réponses multiples, des réponses avec images, etc.) 
  • Vous rédigez et créez des questions (formulez bien vos questions, il faut qu’elles soient faciles à comprendre et qu’il soit facile d’y répondre) 
  • Vous sélectionnez le nombre de réponses que vous souhaitez payer (le prix est fonction des questions posées et du nombre de réponses attendues) 
  • Vous attendez vos résultats (entre 24h – 72h selon les paramètres choisis)
  • Ce sondage low cost va vous coûter à peu près 10 euros pour 100 personnes touchées.  

 

Quelques remarques sur le fonctionnement de Google customer survey :

  • Le sondage apparaît au milieu d’un article que votre cible sera en train de lire (les sites utilisent cette technique pour financer leur article). D’où l’intérêt de bien définir sa cible (voir la première partie de cet article).
  • Les lecteurs doivent remplir le sondage pour continuer à lire la suite de l’article. D’où l’intérêt de bien simplifier la formulation et la compréhension de vos questions pour réduire la marge d’erreur. 

 

Pour réduire un maximum le biais, il est important de se procurer les données auprès de plusieurs sources et les comparer. Pour ce faire, je vous recommande de mixer au moins 2 des méthodes citées ci-dessus.

 

 

4 Étude de marché : je teste l’idée avec un MVP (Minimum Viable Product)

Idée de startup :   | Cible (buyer persona) :   | USP : ✓  | Étude de marché :   | Valider un produit : 

 

Testez très vite votre idée avec un MVP.

Un MVP, concept théorisé par Eric Ries dans son livre Lean Startup, est la version testable et minimale du produit que vous voulez lancer. Il s’agit donc d’une version frugale (pas cher, rapide à concevoir et qui va à l’essentiel) portant les fonctionnalités les plus attendues de votre produit. L’objectif étant de vite le tester afin de le valider/faire évoluer

 

L’idée est donc de reporter toutes les fonctionnalités non prioritaires dans une version ultérieure du produit afin de rapidement déployer et co-créer la solution avec votre cible.

 

It’s better to build something that a small number of users love, than a large number of users like - Sam Altman, Y Combinator

 

Mais attention, un MVP frugal ne signifie pas non plus un produit fonctionnel qui ressemblerait à ça :

 

Etude de marché et construction d'un MVP frugal Le super ventilateur PC

 

Le MVP doit être à minima “aimable” – dès sa conception – même si vous n’effectuez pas encore de ventes. Partez alors à la rencontre de votre cible et testez votre produit, co-construisez le plus tôt possible avec eux. Cela évitera bien des surprises et vous apprendra énormément sur votre marché et vos utilisateurs.

 

 

Quelques exemples de MVP pour mieux comprendre son marché et tester son produit.

 

EN OFFLINE :

1. Vous pouvez construire vos prototypes en utilisant des méthodes artisanales classiques pas chères (ex : la maroquinerie, la marqueterie, la broderie, la vannerie, le tissage, etc.) 

2. Utilisez une imprimante 3D pour les produits plus complexes. Si l’imprimante 3D ne vous est pas familière, ci-dessous une vidéo qui la présente bien :  

 

 

3. Allez sur le terrain et faites tout vous-même. Prenez l’exemple de l’entreprise de covoiturage Blablacar : au début de l’aventure, les fondateurs mettaient les mains à la pâte et effectuaient eux-mêmes des voyages en tant que chauffeurs pour comprendre leur marché et valider le projet. Plus tard, fera parti des valeurs de Blablacar, la fameuse phrase « Done is Better than Perfect »

 

EN ONLINE :

1. Écrivez un article à propos de votre produit/service, publiez-le sur des plateformes de blogging (Medium, Tumblr, Linkedin Pulse, etc.) ou soumettez-le à un blogueur connu dans votre domaine et essayez de promouvoir le billet sur les réseaux sociaux et les forums. Si vous avez des retours positifs, c’est bon signe. 

2. Bricolez un prototype. Voici quelques exemples :

  • Faire un mockup ou une maquette de votre produit et la faire tester (ex d’outils : Balsamiq mockups, invision, etc.)
  • Faire une vidéo à la DropBox :

Connaissez-vous DropBox, cet espace de collaboration et de stockage en ligne ? Pour valider son idée et convaincre les investisseurs, son fondateur Drew Houston a eu l’idée de publier dans un forum un montage vidéo des fonctionnalités de son produit en omettant de mentionner que la vidéo n’était à ce moment-là qu’un joli montage.

 

 

Cette simple vidéo de 3 minutes a ramené une centaine de milliers d’internautes sur le site de DropBox et a permis la construction d’une liste de 75000 bêta-testeurs en une nuit. Avec autant de potentiels clients, son marché a été validé et les investisseurs – pourtant sceptiques au début – ont fini par suivre le projet en le finançant à hauteur de 250 millions de dollars, il ne restait plus qu’à créer le produit. 

 

3. Créez une Landing Page avec un formulaire d’inscription.

Une Landing Page est une simple page internet sur laquelle les internautes atterrissent et effectuent une action bien définie (Ex : inscription à une newsletter, achat d’un produit, etc.)

Quelques outils pour fabriquer une Landing Page : Unbounce, Strikingly

 

 

Case study : Le MVP de Buffer !

A ces début, la Startup Buffer était un système de stockage et de partage automatique d’articles sur Twitter en permettant à l’utilisateur de choisir les tranches horaires de partage qui lui convenaient.

Buffer a procédé au lancement de son MVP en 2 étapes :

 

 

Etape 1 : Êtes-vous intéressés par un produit qui aurait telles et telles fonctionnalités ?

Objectif : On cherche à faire un test minimal pour valider l’idée !

 

1. Buffer met en ligne une Landing page avec une description des bénéfices du produit et ajoute un bouton “plans and pricing” (= les différents forfaits et tarifs)

→ Le nombre de clics sur ce bouton renseigne sur l’intérêt que peut susciter le produit

2. Les personnes qui cliquent sur le bouton “plan and pricing” tombent alors sur une page leur expliquant que le produit n’est pas encore prêt mais qu’ils peuvent laisser leur email pour être tenus au courant de l’avancement du produit.

→ Les personnes qui renseignent leur email ont un niveau d’engagement plus élevé.  

Etude de marché et construction d'un MVP - Cas Buffer (Etape 1/2)Cette étape a permis à Joel Gascoigne de valider l’idée. Il réitère alors l’expérience en ajoutant une nouvelle page (voir étape 2). 

 

 

Etape 2 : Êtes-vous prêts à payer ? Si oui, combien ?

Objectif : On cherche à en savoir plus !

 

1. Maintenant, Buffer veut en savoir plus et réitère l’expérience en insérant une page intermédiaire entre les deux précédentes. Il s’agit d’une page qui indique des tarifs.

→ Le nombre de clics sur les tarifs indique le nombre de personnes curieuses ou intéressées par l’offre

→ Cette étape aide à savoir combien les utilisateurs sont prêts à payer pour le produit proposé, ça permet donc un premier niveau de segmentation des utilisateurs

2. Lorsque l’utilisateur choisit le tarif qui lui convient, il tombe à nouveau sur la page qui lui demande de renseigner son adresse email car le produit n’est pas encore prêt.

→ Si l’utilisateur communique son adresse email, cela indique encore une fois un très fort intérêt et engagement vis-à-vis du produit

→ En analysant le parcours de chaque visiteur sur la Landing Page, on obtient un deuxième niveau de segmentation qui permet cette fois-ci d’ajuster l’offre

Etude de marché et construction d'un MVP - Cas Buffer (Etape 2/2)

A ce stade, Joel Gascoigne, le fondateur de Buffer reçoit énormément d’adresses email (= validation de son marché) et décide de lancer une version réelle – mais toujours – minimale de son produit.

 

 

After this result, i didn’t hesitate to start building the first minimal version of the real, functioning product - Joel Gascoigne

 

Bien évidemment tout cela gagnerait en visibilité en passant par des campagnes de pub Facebook Ads, LinkedIn Ads, Google Adwords etc. J’en parlerai dans un autre article. 

Idée de startup :   | Cible (buyer persona) :   | USP : ✓  | Étude de marché : ✓  | Valider un produit : 

 

 

Si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux  car cela aidera  tous ceux qui veulent entreprendre en Afrique 🙂


Sources:

How DropBox Started As A Minimal Viable Product

Credit image : Dean Moriarty

Partager l'article
  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages
  • 15
    Partages
No Comments

Post a Comment